Histoire

A la fin du 19e siècle, avec l'essor du tourisme et le développement du train dans la plaine du Rhône, la nécessité de relier par le rail Martigny et Chamonix, devint une évidence. D'autant plus que, côté français, une réflexion semblable était en cours pour relier Saint-Gervais à la station haut-savoyarde. Le choix du tracé a été vivement discuté durant près de vingt ans, certains projets imaginant même de franchir le col de la Forclaz.

Le 16 avril 1900, les chambres fédérales suisses accordèrent la concession au tracé Martigny-Vernayaz-Salvan-Finhaut-Châtelard, décision qui allait à l'encontre du projet soutenu par le Conseil Fédéral.

La compagnie du chemin de fer « Martigny-Châtelard, ligne du Valais à Chamonix » fut chargée de l'étude du projet et de la conduite des travaux. Deux choix techniques s'imposèrent d'entente avec la France : une voie étroite (1m de large) en raison de la topographie de la vallée du Trient et l'utilisation d'un troisième rail électrique, moins sensible aux catastrophes naturelles, telles qu'avalanches ou chutes de pierres.
Le premier coup de pioche fut donné le 24 novembre 1902 et la ligne inaugurée le 20 août 1906. La jonction avec la ligne française eut lieu à Châtelard-Frontière en 1908.

Découvrez le Mont-Blanc Express en chiffres!

actualités